Quand vous pensez acheter local, le faites-vous vraiment?

Je viens d’apprendre quelque chose qui m’a choquée, et je me sentirais très moche de ne pas vous le partager. Qui sait, peut-être êtes vous déjà au courant de la pratique, moi je ne l’étais pas.

Vous connaissez probablement mon amour pour l’achat local. En effet, j’ai pris l’habitude de consommer de façon plus responsable, et je fais de gros efforts pour dépenser mon argent en contribuant au développement de ma communauté.

Ce soir, alors que je faisais une recherche Google pour me trouver un petit kit mère-fille, je suis tombée sur le site AliExpress. Intriguée par les petits prix, j’ai été curieuse. Je me suis renseignée auprès d’une autre blogueuse qui achète régulièrement sur le site, à savoir ce que ça vaut, des vêtements à si petit prix. Au fil de la discussion, j’ai appris, à ma grande surprise, que plusieurs marques achètent sur ce site pour revendre sur le leur, plus cher.

Là où je suis tombée de ma chaise, c’est quand j’ai vu qu’une petite entreprise québécoise vendait un cache-couche à 19,99$ sur son site Web, payé beaucoup moins cher sur AliExpress. (Bien que j’aie un exemple bien réel devant les yeux, je ne vous partagerai pas l’image pour éviter de viser une entreprise en particulier).

Ce qui, pour moi, est difficile à accepter, c’est que certaines entreprises, bien qu’elle ne vendent pas leurs produits importés comme étant faits au Québec, les mélangent sur leur plateforme de vente en ligne avec d’autre produits, qui sont québécois. En tant que consommatrice, je pourrais facilement me faire piéger, et ainsi acheter un vêtement fait ailleurs alors que j’ai une toute autre intention.

Je me suis sentie ridicule et naïve en apprenant que certaines entreprises, en plus d’acheter leurs vêtements de grossistes, y cousent leurs propres étiquettes. En fouinant un peu sur le Net, j’ai remarqué que certaines marques ont d’ailleurs déjà été accusées par les consommateurs de revendre des vêtements en prétendant qu’ils étaient conçus au Québec. On m’a dit de me méfier, parce que ça arrive encore, bien que ce soit moins fréquent. Heureusement!

Pour finir…

J’avais envie de vous dire tout ça, non pas pour débattre de la revente de vêtements issus de fournisseurs, ni pour dénoncer qui que ce soit, mais bien pour vous partager l’information, et vous inviter à faire vos vérifications avant d’acheter un produit que vous croyez local. Les petits entrepreneurs travaillent tellement fort pour nous offrir des beaux vêtements de qualité, ce serait plate que vous achetiez d’une entreprise ayant des pratiques qui ne rejoignent les valeurs que vous souhaitez mettre de l’avant.

Peut-être saviez-vous déjà tout ça? Si vous en savez plus que moi, merci de me le partager dans les commentaires!

Pour nous suivre sur Facebook, c’est ici.

2 réflexions au sujet de « Quand vous pensez acheter local, le faites-vous vraiment? »

  1. Bonjour Familleabord,
    Je comprends que la première fois où l’on se rend comptr de cela ça choque… nous vivons dans un état capitaliste!
    Tout le monde cherche à faire un profit et le vendeur local autant que le gros marchand à la tête d’une multinationale le font.
    Le prix d’un item contient toujours un profit pour le fabricant, le transporteur, le grossiste, le détaillant et tous les autres intermédiaires comme les courtiers par exemple…
    Le prix juste est le prix que tu es prêts à payer au moment d’acheter l’item car tu as une demande et il y a une offre… si tu commets l’acte d’acheter, c’est que tu es d’accord de payer ce prix.
    On dit dans le retail qu’il y a un coût d’opportunité lié à la rareté ou l’avantage concurrentiel. Par exemple, une barre de chocolat dans un dépanneur ouvert 24h/24h vs à l’épicerie ou le prix d’une bouteille d’eau en plein centre des ruines Maya de Chitchen Itza pourrait coûter le prix d’une caisse d’eau chez Costco… alors que l’eau ne coûte rien en tant que tel…
    Ça choque, mais aime-tu mieux donner le profit à l’entrepreneur local ou la grosse multinationale? Car si tu crois que les gros joueurs de ce monde ne font pas la même chose… il est temps d’apprendre davantage sur le capitalisme. Moi je préfère encourager l’entreprenariat local.

    Tout le monde commande en Chine et fait aposer sa marque de commerce dessus pour donner la “valeur de la marque” ou goodwill au produit qui au fond n’a qu’une valeur intrinsèque faible.

    Si tu vas sur Amazon FBA ou WISH tu constateras que presque tout peut etre trouvé pour moins cher sur Aliexpress ou Ebay… les petits entrepreneurs travaillent à faire les ponts entre l’offre et la demande et prennent leur cote au passage. Ce que le consommateur y gagne n’est pas tjrs clair, mais habituellement tu reçois tes items plus rapidement lorsque commandés sur Amazon 1-10 jrs vs Aliexpress (4-8 semaines).
    Et si au lieu d’aller sur Aliexpress tu allais sur des sites B2B tu verrais que les coûts sont encore plus bas. Par exemple, mon ami a payé 65$ pour une manette de xbox 360 il y a peu… on n’en trouve plus nulle part. J’ai trouvé une cie chinoise qui les vend pour 60 cents en lot de 10 minimum…
    Je pourrais en acheter 100, faire imprimer ma marque dessus et les vendre facilement 9.95$ sur Ebay.
    Les gros noms font ça CONSTAMMENT!
    N’hésite pas à venir faire un tour sur mon blog. Nous sommes une belle commauté de jeunes Quebecois qui cherchent à atteindre la liberté financière à un jeune âge par le minimalisme et l’investissement et nous disctutons souvent de ce genre de sujet.
    Au plaisir,

    1. Bonjour!

      Je comprends très bien la façon dont fonctionne le capitalisme, et je suis bien d’accord que si une personne souhaite acheter et revendre à un prix plus haut, elle peut le faire. Ce n’est pas ça qui me choque. Ce qui me dérange, c’est lorsque quelqu’un s’attribue l’idée de quelqu’un d’autre comme si c’était la sienne. Par exemple, que quelqu’un vende un produit acheté en Chine comme s’il avait été fabriqué dans sa propre entreprise, au Québec.

      Il y a selon moi des règles à respecter, et je privilégie par exemple un vêtement qui a été dessiné, cousu et vendu ici qu’un autre qui a été acheté tout fait, sur lequel on a collé une étiquette (parfois même pas représentative du vrai endroit où l’article à été acheté) et qu’on revend plus cher, comme si c’était notre création. Là, je perdrais complètement confiance en la marque et je n’achèterais plus jamais, car je me sentirais flouée.

Laisser un commentaire