Pourquoi mes enfants rendent-ils ma vie si merveilleuse?

le

Un texte de notre collaboratrice Audrey DC

On entend si souvent des phrases du genre “avoir des enfants, ça a changé ma vie en mieux” ou “c’est vrai que c’est difficile parfois, mais ça vaut tous les sacrifices”. Aujourd’hui, j’avais le goût de faire un texte sur ce qui fait qu’avoir des enfants, c’est ce qu’il a de plus merveilleux. Le but est de mettre un peu de concret sur ses phrases un peu vides de sens qu’on entend sans arrêt!

Avoir des enfants, c’est revenir au pays de l’imaginaire. Toutes les fêtes qui nous émerveillaient lorsque nous étions plus jeunes nous émerveillent de nouveau. Halloween, Noël, Pâques, c’était tout sauf des fêtes commerciales du haut de mes cinq ans. Quand je vois ma fille s’émerveiller à son tour, je retrouve toute la magie à travers ses yeux.

De la même façon, les plus petites choses deviennent exceptionnelle dans ses petites mains. Elle peut trimballer une roche pendant trois jours comme si c’était le trésor le plus précieux du monde. Elle peut courir vers moi avec une feuille dans les mains, l’air tout impressionné de sa trouvaille pourtant si banale. Avec les enfants, on comprend mieux le sens de la phrase “le bonheur se trouve dans les petites choses”.

J’adore voir mes enfants apprendre de nouvelles choses. Je suis leur meilleur public. Je deviens tannante pour mon entourage à vouloir montrer tous leurs petits exploits. Par exploit, je veux dire envoyer un bisou ou dire un mot, même tout déformé. Je suis facilement impressionnable, je l’admets, mais pour moi, c’est comme si chaque petit pas avait la hauteur d’une montage. Mon torse se gonfle de fierté à chaque fois.

Rien ne me rend plus émotive que de voir mes deux bébés qui ont du plaisir ensemble, je trouve que c’est tellement magnifique. Ou mieux encore, j’adore quand les deux jouent avec leur papa. Je peux verser des larmes à les voir ensemble, tous les trois. C’est ma famille, je le dis avec tant de fierté dans la voix.

J’aime me coller avec mes enfants. Juste sentir leurs cheveux et me réconforter contre leur chaleur, ça fait mon bonheur et ça me console de toutes les difficultés. J’ai besoin de ces moments dans ma journée.

J’adore arriver chez moi après une journée de travail et les voir courir, le sourire aux lèvres, pour me serrer dans leurs bras tout en criant “mamannnnnnn” de leurs petites voix aiguës.  J’ai conscience qu’à l’adolescence, ça va être autre chose, mais j’en profite pendant que ça passe.

Au delà des nuits blanches et de la fatigue, des crises de bacon dans l’allée 10 et des conflits répétés entre frère et soeur, avoir des enfants c’est une source de bonheur inépuisable. C’est un don qu’ils ont de nous faire oublier les moments plus difficiles juste au son d’un petit rire espiègle. Je ne vivrais plus une journée sans mes enfants. Je ne retournerais pas en arrière. Ça vaut chaque sacrifice.

Suivez nous sur Facebook!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *