Les livres, des alliés pour la vie!

Un texte de notre collaboratrice Carine du Sablon

J’adore lire, la lecture a pris une place très importante dans ma vie lorsque j’étais adolescente. Je lisais une centaine de livres par année à douze ans, de petits romans d’adolescente. À ma fête, je demandais des livres en cadeau. Ces livres-là, je les ai encore et mes enfants pourront les lire à leur tour. À cette époque, je lisais Chair de poule puis, après avoir lu la collection, j’ai parcouru la série de livres Frissons. Plus je vieillissais, plus mes choix de lecture se diversifiaient et les romans s’épaississaient. J’ai sacrifié énormément d’heures de sommeil pour terminer des lectures qui me tenaient en haleine. C’était trop bon. D’ailleurs, j’ai toujours rêvé en cachette d’avoir la capacité de lire un livre entier en 5 minutes. Il y a tellement de livres à lire que je n’aurai jamais assez de ma vie pour tous les lire. Je peux passer des heures dans une librairie, c’est un peu le paradis pour moi. Malheureusement, avec les enfants, mon temps libre pour lire a grandement diminué. Ça me manque beaucoup de passer des heures chaque semaine à m’évader dans des bouquins. Je me rappelle encore mon fils qui m’imitait en train de lire avec un livre sans image qu’il tenait à l’envers alors qu’il ne savait pas encore lire.

Maintenant, même si j’ai moins de temps pour lire, j’en profite pour transmettre ma passion à mes enfants. Si je peux moins lire pour moi, je lis avec et pour mes enfants. Je suis très heureuse que mes enfants aiment les livres autant que moi. Les livres, dans notre famille, il y en a partout; dans le salon, les chambres, la salle de jeux, la voiture, dans le sac à couches. Les livres nous accompagnent partout : mon fils de 8 ans lit lors des trajets en voiture, au restaurant, dans le panier d’épicerie; en fait pas mal partout. Ça rend les sorties beaucoup plus paisibles. Ma fille ne sait pas encore lire, elle n’a que 17 mois. C’est pourtant elle qui passe le plus de temps le nez dans des livres. La visite hebdomadaire à la bibliothèque la rend folle de joie! Nous pouvons emprunter trente livres en combinant nos trois cartes, et parfois ce n’est pas suffisant. Selon moi, la clé du succès est de mettre des livres variés à la disposition de vos enfants dès leur plus jeune âge.  Quand ils sont tout petits, montrez-leur les images et nommez ce que vous voyez. Lisez devant vos enfants car il n’y a rien de mieux que de montrer l’exemple. Intégrez la lecture à votre quotidien. Peu importe ce qui se passe, gardez ce moment précieux à l’horaire, avant le dodo par exemple.

unnamed-1

Des livres, il y en a des tonnes. Voici les préférés de la famille Du Sablon:

Notre préféré est certainement Le chat qui n’aimait pas les poils. On l’aime d’un amour inconditionnel! Un chat qui n’aime pas les poils, c’est assez ironique. Vous pourrez rire en le voyant essayer de trouver une solution pour ne plus avoir de poils. C’est un livre très drôle, avec des illustrations hilarantes, rires garantis, peu importe l’âge.  Dans le même style, je vous invite à découvrir; La maîtresse qui n’aimait pas les élèves, Le dragon qui n’aimait pas le feu, La poule qui n’aimait pas les œufs et le Père Noël qui n’aimait pas les cadeaux. Ici, nous les adorons.

unnamed-2.jpg

Pour vos tout-petits :

Premiers apprentissages A B C. Un livre avec un alphabet illustré ainsi que des repères pour tracer les lettres avec le doigt.  Bref, un livre à double utilité.

L’imagerie des bébés, L’éveil. Un livre cartonné très coloré qui vous permet d’introduire de petits apprentissages tranquillement.

unnamed-3.jpg

Mon imagier sonore, Les animaux. Ce livre est tout simplement fantastique. Cinquante sons différents à découvrir du bout du doigt.  Des sons classiques du chat et du chien jusqu’aux sons d’abeille et de libellule. Avec des petits paragraphes descriptifs pour vous en faire connaître davantage sur les animaux présentés.

Et pour les adultes, je ne peux m’empêcher de vous suggérer les tomes de la trilogie La bête de David Goudreault. J’ai vraiment aimé ces trois livres. Ils sont divertissants, intenses et percutants. Ils se lisent tout seuls, c’est cru, profond et perturbant. Bref ça vaut grandement la peine de les découvrir.

unnamed-4.jpg

Et vous, les livres ont-ils une place importante dans votre famille?

 

Laisser un commentaire