Vie quotidienne

De bons choix pour ma famille, moins de déchets pour la planète

Un texte de notre collaboratrice Alicia T.-L.

Il n’y a pas d’âge pour adopter de bonnes habitudes, tout particulièrement lorsqu’il est question de la protection de l’environnement. Pour laisser aux générations futures un monde propre et en santé, il est absolument nécessaire d’effectuer un virage au niveau de nos habitudes de consommation. Une des solutions à adopter au quotidien est de diminuer au maximum la production de déchets qui finissent enfouis ou incinérés. En plus d’avoir un impact significatif sur l’empreinte environnementale d’une famille, la transition vers une existence dite «zéro déchet» peut être abordée comme un projet familial et éducatif pour chacun de ses membres, même les plus petits!

Le principe fondamental du mouvement zéro déchet est de limiter sa production de déchets. Dans un monde où le suremballage est la norme, c’est un objectif qui peut paraître irréalisable. Il faut toutefois se détromper. Même s’il s’agit d’une transformation qui ne s’effectue pas en une semaine, plusieurs familles relèvent déjà le défi avec brio.

Pour la majorité des familles, la première source de déchets est celle reliée à l’alimentation. En effet, quand on considère tous les emballages de nourriture, les restes de table et les rebuts de cuisine, le bilan est désolant. La bonne nouvelle est qu’il est possible de prendre un nouveau pli assez facilement. À l’épicerie, sélectionnez seulement les fruits et les légumes qui ne sont pas emballés et ne les rangez pas dans des sacs de plastique fins. Si vous achetez en grande quantité, optez pour des sacs réutilisables légers que vous pouvez acheter, ou encore mieux, fabriquer à partir de vieux vêtements que vous ne portez plus. Vous possédez probablement déjà des sacs réutilisables pour éviter les sacs de plastique de l’épicerie, alors pourquoi ne pas faire la même chose avec les sacs de fruits et de légumes?

Ensuite, limitez vous sur les produits préparés et transformés qui viennent avec une grande quantité d’emballage. Cuisinez-les vous-même et ils seront meilleurs au goût et pour la santé! Finalement, considérez faire vos achats dans les épiceries en vrac où vous pouvez apporter vos propres contenants réutilisables. Les meilleurs endroits à Québec pour faire le plein d’une foule de produits en vrac sont l’épicerie végétalienne et biologique en vrac Les gourmandises Louca, l’épicerie en vrac de Limoilou La Récolte et l’épicerie partiellement en vrac Le Crac. Pour les produits plus difficiles à trouver, il faut visiter le magasin grande surface Bulk Barn ou la Fruiterie 440 où il est possible d’acheter des champignons, des pois mange-tout et des choux de Bruxelles en vrac et une variété impressionnante de fruits et de légumes sans emballage.

Capture d’écran 2017-06-18 à 19.20.53.png
Les épiceries en vrac vous permettent d’acheter des aliments en les déposant directement dans un bocal réutilisable. #ZéroDéchet Crédit: Instagram/@missbaldin

 

Une seconde source importante de déchets provient des multiples produits utilisés dans la routine d’hygiène personnelle. Les savons liquides ou gels de douche et les shampoings et revitalisants en bouteilles en sont la principale cause. Dans la grande majorité des cas, l’ingrédient principal de ces formules liquides est l’eau. En tant que consommateur, vous payez donc pour de l’eau mélangée à un agent nettoyant et embouteillé dans un contenant de plastique. Pour faire mieux, les gels de douche et les distributrices de savon à main peuvent être remplacés par des pains de savon. Les shampoings et les revitalisants liquides peuvent également être achetés sous forme de pains sans emballages. Le meilleur endroit où trouver ces produits est la boutique LUSH (dont trois succursales se trouvent à Québec). Leurs shampoings et revitalisants solides sont offerts pour plusieurs types de cheveux et dans différentes fragrances. Leurs produits sont vendus sans emballages et il est possible d’apporter vos propres contenants pour les ranger. Pour ce qui est de l’hygiène buccale, changer sa brosse à dents en plastique pour une brosse à dents biodégradable, en bambou par exemple, est un geste simple et efficace. Il est également possible de fabriquer son propre dentifrice, sa crème hydratante et son déodorant! Finalement, les mouchoirs de tissus sont doux pour la peau et se nettoient facilement dans la laveuse.

Capture d’écran 2017-06-18 à 19.28.35.png
La compagnie Lush a justement lancé la campagne “get naked” visant l’abolition des emballages inutiles. Une belle initiative! Crédit: Instagram/Lushcosmetics

Le mouvement zéro déchet invite à une consommation responsable en général. Pour le nettoyage de la maison, il est possible d’utiliser du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude ou des produits ménagers écologiques vendus en vrac chez Lemieux. Pour s’habiller, au lieu d’acheter des vêtements neufs, optez plutôt pour les friperies. Même idée pour l’ameublement, les livres, les jouets pour enfants et pour la majorité des choses dont vous avez besoin. Il existe probablement déjà  l’objet convoité quelque part, disponible pour être emprunté à un ami ou un voisin. Si vous en avez besoin suffisamment souvent pour le posséder, cherchez-le usagé dans les friperies ou sur Kijiji. En dernier recours, si vous n’avez pas le choix d’acheter neuf, choisissez un produit local et/ou équitable et/ou biodégradable et qui aura une longue durée de vie.

En environnement, chaque action compte. Apprendre aux enfants dès leur plus jeune âge à respecter l’environnement et les aider à développer de saines habitudes éco-responsables est le plus bel investissement pour l’avenir. Il est du devoir de tous et chacun de s’employer à créer un monde meilleur, moins pollué et toujours un peu plus vert.

Et vous, quelles actions posez-vous pour réduire les déchets produits par votre famille?

Vous aimez? Abonnez-vous à notre page Facebook !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *