3 façons d’apprendre l’amour de la lecture au quotidien à nos tout-petits

le

Un texte de notre collaboratrice Frédérique Lavoie-Roy

J’ai toujours aimé les livres. Me plonger dans un univers où mon imagination me permettait de voir les personnages fictifs prendre vie dans ma tête à chaque page fait partie de ma vie depuis toujours. Il allait donc de soi pour moi de partager ma passion avec mes enfants.

Lorsque mon premier garçon est né, rapidement j’ai intégré les livres à notre routine dodo. Certes, au départ, l’histoire se résumait à quelques mots seulement, et encore! Puis, d’un bébé qui tournait les pages sans grand intérêt, mon garçon est devenu un véritable fan, d’abord des textures, puis des couleurs et finalement des histoires en soi.

Dans notre coin lecture, aménagé spécialement dans sa chambre, les aventures se multipliaient et ses yeux se remplissaient d’intérêt au fil des pages. Rapidement, j’ai su qu’il serait comme moi, un dévoreur de mots, un passionné. Les histoires de son âge ne lui suffisant plus, j’ai dû me mettre à la recherche de plus grand, de plus beau. J’ai d’abord pigé dans notre répertoire québécois. Ma trouvaille? Le livre Devant ma maison de Marianne Dubuc. Un livre qui travaille le vocabulaire spatial, les prédictions, et qui amène l’enfant à faire des liens! Son format carré, ses images épurées et le fait qu’il soit cartonné font de lui le livre parfait pour les petites mains malhabiles.

Ensuite, je voulais que mon fils se reconnaisse et s’identifie à travers nos lectures, c’est alors que j’ai découvert les livres personnalisés. Mon coup de cœur? Les livres des éditions Renard Jaune. On peut y ajouter un petit mot personnel en préface, choisir les traits du personnage principal pour qu’il ressemble à notre héros préféré (lire ici : mon fils) et choisir le nom des personnages ainsi que certaines informations de l’histoire. Les images sont tout simplement magnifiques en plus de développer plusieurs apprentissages sur le plan langagier (compter, les couleurs et les animaux, entre autres). Mon garçon connaît son livre par cœur et utilise maintenant les mots « juché » et «  rigolote » dans son vocabulaire. A 2 ans, faut le faire!

Finalement, ma troisième découverte n’est pas un livre en soi, mais elle développe l’imaginaire et le langage sur l’heure du dodo de manière originale et très agréable. Il s’agit de la lampe à histoires de la compagnie Moulin Roty. Le principe est simple, on fait défiler les images de nos classiques d’enfance sur le mur de la chambre à coucher (les 3 petits cochons, Cendrillon, etc.) et on y ajoute la description au fur et à mesure en laissant bien sûr grand garçon de « deuzan capable tout seul » ajouter son grain de sel pour ainsi peaufiner son vocabulaire et devenir tranquillement un narrateur aguerri! Et vous, comment se traduit votre amour de la lecture dans votre quotidien?

Voici votre page Facebook, pour être mis au courant des nouvelles publications!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *