10 choses qui ont changé à ma deuxième grossesse

Décembre arrive bientôt et dans un peu plus de trois mois, nous serons quatre! C’est fou comme je vis cette nouvelle grossesse différemment de la première, et j’ai envie de vous parler de ce qui a changé, en espérant que vous vous reconnaitrez dans certaines situations!

1.Je fais un suivi moins régulier des étapes de ma grossesse!

À ma première grossesse, pas un matin ne passait sans que j’allume mon téléphone pour regarder mon application de suivi de grossesse (Grossesse +) et que je lise toutes les informations qui m’étaient fournies. Je m’amusais à comparer la grosseur de mon bébé avec les fruits et les légumes (en ce moment, c’est une papaye, si vous vous le demandez)! Au premier bébé, je ne voulais rien manquer, je lisais même des forums pour trouver des informations (pas toujours pertinentes) sur des questions que j’avais! À cette grossesse-ci, si je regarde mon application deux fois par semaine, c’est beau!

2.Je n’ai pas autant de temps pour me flatter la bedaine!

Ma fille va à la garderie seulement deux jours par semaine parce que je suis en retrait préventif et que j’aime mieux la garder avec moi tant que c’est possible! Vous pouvez vous imaginer à quel point ça bouge ici! Heureusement, elle adore les jeux de société et les casse-tête, et peut passer de longues minutes à empiler des blocs, mais reste que d’occuper une deuzan à presque-temps-plein avec l’énergie réduite d’une grossesse, c’est un défi pas mal ambitieux! (Je lève d’ailleurs mon chapeau aux mamans à la maison qui réussissent à inventer des activités pour tous les jours de la semaine, à l’année longue)!

3.J’attends (un peu) à la dernière minute pour préparer l’arrivée de bébé…

À ce stade-ci de ma première grossesse, j’avais déjà acheté un paquet d’affaires, je stressais à l’idée de manquer de quelque chose, et je faisais des réserves des essentiels. Cette fois, j’arrive à 25 semaines de grossesse, et je n’ai absolument rien acheté, mis à part quelques vêtements d’été trouvés en solde le mois passé. Je me dis que l’essentiel pour bébé, je l’ai déjà, et en plus, c’est quand on a déjà eu un bébé qu’on réalise qu’au fond, on a pas besoin de tout, tout, tout… tout de suite!

Pendant que je vous écris, je me dis quand-même qu’il ne serait pas mauvais de faire l’effort d’acheter une ou deux boîtes de couches, et peut-être de remplacer certains objets trop usés pour avoir une deuxième vie! À suivre…

4.J’accepte (et j’apprécie tellement) les vêtements usagés.

Je ne sais pas trop pourquoi, mais pour mon premier bébé, je n’avais pas trop envie d’avoir des vêtements de seconde main. Pourtant, je connais tous les avantages pour l’environnement et pour mon porte-feuilles, mais ça ne me disait rien. Évidemment, après quelques mois, j’ai changé d’idée! Je me suis rendu compte à quel point les petits vêtements ne font pas longtemps! Avec le temps, j’ai commencé à accepter l’usagé, surtout ce qui venait de ma famille ou de mes amis… Ma fille a maintenant un mélange de vêtements neufs (la plupart reçus en cadeau) et usagés, et ça me va très bien comme ça! Ce que j’aime bien avec les vêtements de seconde main, c’est que je ne m’y attache pas, donc je ne me sens pas obligée de les conserver. J’ai déjà commencé à redonner au suivant, parce que tout garder, ça prend beaucoup d’espace!

5.Je prends moins de photos!

Je ne sais pas pour vous, mais à ma première grossesse, je voulais garder en mémoire l’évolution détaillée de ma bedaine. Toutes les semaines, je prenais une photo, et je les comparais entre elles. Bien que j’aime encore me faire quelques souvenirs, je suis maintenant beaucoup plus paresseuse quand vient le temps de faire des photos de façon planifiée! En fait, la plupart du temps, j’oublie de faire la “photo de la semaine”, ce qui fait que sur 25 semaines, j’ai environ 5 photos, dont la plupart n’ont pas été prises le jour ou je change de semaine… Ah, et un autre petit changement! Il y a une petite croquette qui aime bien venir mettre de la vie dans les photos de maman!


6.Des symptômes beaucoup moins désagréables!

À ma première grossesse, j’ai pris du Diclectin jusqu’au jour de mon accouchement. Chaque fois que j’arrêtais de le prendre, j’étais malade le lendemain. C’était assez pénible parce que le médicament amplifiait ma fatigue X1000. Je ne sais pas si c’est parce que j’attends un petit garçon ou juste parce que chaque grossesse est vraiment différente, mais là, j’ai eu la chance d’arrêter d’avoir des nausées depuis quelques mois déjà, à condition que je n’oublie pas de manger le matin.

7.Je sais ce qui m’attends (plus ou moins) à l’accouchement.

Je ne sais pas si j’aime savoir ce qui m’attends. La première fois, je suis arrivée assez sereine, et dans l’ensemble tout s’est bien passé, mais je ne garde pas un très bon souvenir de l’équipe médicale. Cette fois-ci, j’anticipe un peu plus parce que j’ai une meilleure idée de ce qui m’attend, et ça me stress un peu!

8.J’ai moins de patience envers les commentaires des gens!

Quand on attendait notre premier enfant, je me souviens que les gens ne se gênaient pas pour donner leurs conseils et nous partager leurs expériences personnelles. J’étais alors un peu gênée de leur dire que je n’avais pas forcément envie d’être constamment comparée ou “avertie de ce qui m’attendait”, mais cette fois, quand quelqu’un me fait un commentaire déplacé, je ne me gêne pas pour donner mon avis.

Ah, et les fameuses questions qui reviennent constamment “es-tu fatiguée?”, “vas-tu allaiter le deuxième?”, “savez-vous comment vous allez l’appeler”, etc! Je veux bien comprendre que les gens s’intéressent à nous, mais maudit que des fois, ça rentre dans notre bulle! On aimerait bien avoir la chance de partager ce qu’on veut quand on veut et avec qui on veut!

9.Je ne m’en fais plus avec les cadeaux qui ne sont pas à mon goût.

Ça nous est tous déjà arrivé de recevoir des cadeaux qui ne sont pas à notre goût, hein? C’est assez frustrant quand les gens ne prennent pas nos besoins en considération ou achètent des choses qui ne nous plaisent pas. Mais quand ton enfant a reçu son énième toutou qui ne l’intéresse plus au bout de 10 minutes alors que tu aurais donc bien besoin de X chose pour laquelle tu considères que l’argent aurait été beaucoup plus sagement dépensé, ben tu finis par baisser les bras et prendre ce qu’on te donne!

10.J’attends ce moment en le partageant avec ma grande fille!

Le dernier changement entre mes deux grossesse, c’est que cette fois-ci, j’ai la chance de la partager avec ma fille qui deviendra grande soeur! Et ça, je trouve que c’est précieux! J’ai tellement hâte de la voir rencontrer son petit frère pour la première fois, j’espère vraiment que le moment soit magique!

 

Il y aurait tellement d’autres choses à dire, mais voici celles qui font particulièrement de cette grossesse une expérience différente de la première! Si vous avez eu la chance de vivre plus d’une grossesse, quels ont été les plus grands changements que vous avez vécus? Je vous invite à les partager dans les commentaires!

 

Vous pouvez me suivre ici:

Facebook
Instagram

Laisser un commentaire